Déjà rien qu'en lisant le nom, j'aurais du me méfier.
Comme si en sortant de l'école, pendant que les enfants font les devoirs, on peut les aider  et tricoter de la dentelle !
Comme si les tricots de la Droguerie étaient un long fleuve tranquille!

manche

Et pourtant, j'avais pris un maximum de précautions :
- j'avais bien réfléchi à la taille : un small alors que je fais un bon 42 mais déjà échaudé par les modèles " sacs" j'avais tout remesuré sur le patron (heu, c'est optimiste d'appeler cela un patron)

-J'avais cherché sur le net des réalisations et des conseils, et c'est grâce à Eolune que je n'ai pas eu à détricoter et recommencer .
La bordure sur les côtés en côtes pour éviter que cela ne roulotte, trop bien.
Par contre, j'ai oublié de faire quelque chose en bas et cela roulotte férocemment .

Les manches, j'ai oublié qu'il fallait les faire plus longues et donc pas très pratique la longueur de la Droguerie.

Et comme d'habitude, aucune finition prévue par ces dames pour l'encolure.
Il a donc fallu une tournée de point d'écrevisse pour que cela soit à peu près présentable.

DSCF8627

Quant à la couleur "mixed garlic" ou oignon rouge haché, c'est un gros plantage tout à à fait perso.

J'avais acheté l'alpaga lors d'une promo chez Les laines.com et le temps que je valide mon panier, les coloris de mes rêves avaient disparu ! Voulant quand même profiter de la promo, j'ai commandé un mauve .

A réception de la laine, le mauve me faisait penser aux teintures de cheveux de ma pauvre grand mère, le mauve argenté mémé !!!!

Pour dynamiser le tout, un coup de mohair fuschia Anny Blatt, une pure merveille tout seul, un oignon haché mélangé  avec l'alpaga.

Mon cher et tendre a diplomatiquement fait remarquer que cela ressemblait aux laines tricotées par sa mère , le tweed moche qu'il détestait .

Ho, il n'a pas dit là qu'il détestait, mais il l'a répété pendant des années , j'ai donc fait l'association subliminale.

Le hic, c'est que je me suis enquiquinée à faire ce gilet avec la dentelle, qu'il tient super chaud malgré les trous trous .

Que Nénette a hurlé en voyant le résultat.

Qu'un gilet baptisé "mixed garlic", cela ne passe que pour des non anglophones.

Il ne me reste plus qu'à faire des essais de teinture.
Mais alors dans quelle couleur ?
Je suis preneuse de toute idée .

Et à la question qui brûle les lèvres : pourquoi continuer avec les modèles de la Droguerie ?

Et bien pour amortir tous les bouquins !!!
C'est y pas une super raison ???